Nourrisson

L’ostéopathie et le nourrisson

Si l’accouchement n’est pas toujours facile pour vous les mamans, l’arrivée au monde ne l’est pas forcément plus pour votre enfant !

Retour début de l’article

Confortablement installé dans votre ventre pendant 9 mois, votre bébé est tout d’un coup confronté à de multiples stimulations (bruit, lumière, odeur) et contraintes (contractions, passage dans le bassin, positions non adaptées…). C’est pourquoi, il est conseillé d’emmener votre enfant consulter un ostéopathe rapidement après sa naissance.

Pendant votre grossesse ou durant l’accouchement, votre bébé va être soumis à de multiples contraintes.

En fin de grossesse, votre bébé peut manquer d’espace. Sa tête est normalement située en bas et enclavée dans le bassin maternel ce qui exerce une forte pression mécanique sur son crâne. Parfois d’autres parties du corps de votre bébé peuvent être bloquées dans des positions non physiologiques : mains, jambes, pieds, épaules.

Pendant l’accouchement, les contraintes mécaniques positionnelles vont augmenter via le travail en contraction de l’utérus. Parfois, l’expulsion du bébé est difficile et nécessitera l’emploi de ventouses, forceps ou spatules qui ajouteront de la contrainte au niveau du crâne du bébé.

Si certains blocages pourront disparaître spontanément après l’accouchement, d’autres persisteront :

  • torticolis congénital
  • déformation crânienne
  • pied en inversion ou éversion
  • posture courbée en arrière ou sur un côté…

Il est alors fortement recommandé de consulter un ostéopathe.

Retour début de l’article

Idée Marie Ambre Binet Ostéopathe Versailles Coignières

En cas de déformation crânienne, il est fortement conseillé de consulter dans les 6 premiers mois de votre bébé. En effet, à la naissance, le crâne de votre bébé est encore très malléable. Son crâne se compose d’os qui ne sont pas en contact les uns avec les autres. Ils sont séparés par des plages de tissu fibreux : les fontanelles.

 

Fontanelles du nourrisson Marie Ambre Binet Ostéopathe Versailles et Coignières
Fontanelles du nourrisson Marie Ambre Binet Ostéopathe Versailles et Coignières

Les fontanelles permettent une meilleure déformation du crâne. Ce phénomène est important lors : de l’accouchement, notamment pour l’engagement du nourrisson dans le bassin étroit de la mère, mais aussi pour la croissance du crâne et de la face au cours du développement de l’enfant. Elles vont petit à petit s’ossifier et ainsi former les sutures crâniennes et cela dès 2 mois de vie. Le crâne va devenir plus solide et moins déformable. Les asymétries (bosse, méplat) sont réversibles tant que le crâne n’est pas ossifié. En cas de déformation, il faut donc agir rapidement : plus la déformation sera prise en charge rapidement, plus facilement elle disparaitra.

Au cours de sa première année de vie, votre bébé va grandir, s’épanouir, se mouvoir. Pour s’assurer que votre bébé grandit bien et qu’aucune tension n’est apparue au cours de sa croissance, il est préconisé de l’amener consulter un ostéopathe à 3 moments clés de son développement psychomoteur :

  • À sa naissance pour un check up
  • Lors de l’acquisition de la posture assise (à 6 mois environ)
  • Lors de l’acquisition de la posture debout et de la marche (entre 9 et 18 mois)

Retour début de l’article

Pourquoi consulter ?

Si lors de votre accouchement :

  • Il a fallut déclencher l’accouchement
  • Votre bébé se présentait mal : en siège, par la face, tête bloquée dans le bassin, cordon enroulé autour du cou
  • L’expulsion a été difficile : utilisation de forceps, ventouses, spatules, traction importante sur la tête ou les bras du bébé, forte pression sur l’abdomen maternel
  • Le travail a été long
  • Votre bébé est prématuré
  • Il s’agit d’une grossesse gémellaire ou multiple
  • Votre bébé était en souffrance fœtale

Retour début de l’article

 Si depuis sa naissance, vous observez que :

  • Votre bébé est gêné : pleurs sans raison particulière
  • Votre bébé se positionne bizarrement :
  • il se cambre en arrière lorsqu’on le prend dans les bras ou pendant la tétée
  • il est crispé (bras et/ou mains raides)
  • il dort toujours dans la tête tournée du même côté, de même en phase d’éveil
  • il hurle quand vous l’habillez
  • Votre bébé a du mal à prendre le sein ou le biberon
  • Votre bébé régurgite
  • Votre bébé ne digère pas, il est agité après la tétée
  • Votre bébé est constipé
  • Le crâne de votre bébé est déformé : méplat, bosse, œil plus fermé, usure asymétrique des cheveux
  • Votre bébé présente une asymétrie des hanches, des membres inférieurs ou des pieds
  • Votre bébé a des troubles ORL à répétition : otites, bronchites à répétition, respiration bruyante…

Retour début de l’article

Pour un bien-être retrouvé

Votre ostéopathe peut intervenir dès les premières heures ou jours de vie de votre bébé. La consultation  se composera d’un examen très doux des mobilités articulaires physiologiques (crâne, nuque, dos, bassin, membres inférieurs et supérieurs) et des mobilités viscérales Votre ostéopathe emploiera des techniques douces pour soulever les éventuelles tensions et blocages. Votre ostéopathe saura trouver les mots pour vous rassurer et vous conseillera également sur les bons gestes et réflexes à avoir quotidiennement avec votre bébé.

Idée Marie Ambre Binet Ostéopathe Versailles Coignières

Pensez à apporter le carnet de santé de votre bébé !

L’ostéopathie vient en complément du suivi médical effectué par un pédiatre

 

 

Nourrisson Marie Ambre OstéopatheNourrisson Marie Ambre OstéopatheNourrisson Marie Ambre OstéopatheNourrisson Marie Ambre OstéopatheNourrisson Marie Ambre OstéopatheNourrisson Marie Ambre Ostéopathe

 

 

Retour début de l’article